12 Centres de lutte contre le cancer classés parmi les meilleurs hôpitaux en cancérologie dans le monde

novembre 9, 2020

Unicancer se félicite du classement de 12 Centres de lutte contre le cancer (CLCC) parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés en cancérologie au monde, dont 2 parmi les 50 premiers d’après le classement World’s Best Hospitals 2021 du magazine américain Newsweek.
« Nous sommes fiers de voir que plus de la moitié des CLCC sont classés parmi les meilleurs hôpitaux spécialisés en cancérologie dans le monde. Le modèle de prise en charge des patients atteints de cancer au sein des CLCC est unique et cette reconnaissance internationale vient souligner la force et l’excellence de notre réseau, porté par des valeurs et des
engagements communs, au service du patient. Elle témoigne aussi de notre quête permanente d’excellence en matière de soins, de recherche et d’enseignement supérieur » déclare Jean-Yves Blay, Président d’Unicancer.
Gustave Roussy et l’Institut Curie sont classés respectivement à la 5ème et 31ème places du classement mondial et 10 autres CLCC figurent dans les 100 premiers (par ordre alphabétique) :

  • Centre Antoine Lacassagne, CLCC de Nice
  • Centre Léon-Bérard, CLCC de Lyon
  • Centre Jean Perrin, CLCC de Clermont-Ferrand
  • Centre François Baclesse, CLCC de Caen
  • Institut Bergonié, CLCC de Bordeaux
  • Institut de Cancérologie de Lorraine, CLCC de Nancy
  • Institut de Cancérologie de l’Ouest, CLCC d’Angers
  • Institut Paoli-Calmettes, CLCC de Marseille
  • Institut Régional du Cancer Montpellier
  • IUCT Oncopole, CLCC de Toulouse

L’enquête réalisée pour Newsweek a été menée auprès de 40 000 médecins, professionnels de santé et directeurs d’hôpitaux de plus de 20 pays.
« Dans ce contexte de crise sanitaire, cette reconnaissance de nos pairs montre l’exemplarité et le savoir-faire de nos équipes au sein de l’ensemble des CLCC Unicancer. Les médecins, les soignants et plus globalement tous les hommes et les femmes du réseau mènent un travail sans relâche au service des patients, pour assurer la continuité de leur prise en charge dans des conditions de sécurité maximales » précise Sophie Beaupère, déléguée générale d’Unicancer.

Share this...
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin